Sissil Vehr Arts

Aquarelle : Paysage du Limousin

Aquarelle : Paysage du Limousin

Encre et aquarelle : Paysage du Limousin

J’ai choisi pour cette aquarelle d’un paysage du Limousin de réaliser une partie du travail à l’encre. J’aime bien de temps en temps passer à l’encre.

Pour faire simple ici, j’ai utilisé un feutre fin. Toutefois, un de mes grands plaisir est de l’esquisser à la plume ou avec un calame 🙂

Matériel

Peinture Winsor&Newton

Terre de Sienne naturelle, Jaune auréolin

Terre de Sienne brûlée

Bleu outremer, bleu céruléen

Vert olive

Facultatif : alizarine cramoisie , Titane blanc

Pinceaux

Ronds 10 et 6

Feutre fin résistant à l’eau

Papier

Fontaine de Clairefontaine , Grain fin, 300g/m²

Réalisation de l’aquarelle : Paysage du Limousin

Encrage

Voici quelques conseils pour commencer à encrer vos esquisses.

Tracer des traits sans règle pour un rendu plus naturel ; quand le trait est long , donc difficile à tracer à main levée, on peut faire de petits zig-zags ; c’est ce que j’ai fait pour le mur de droite.

On peut varier l’épaisseur du trait et l’intensité de l’encrage en modifiant la position de la mine ; pour un trait plus clair, il faut abaisser le feutre de façon à ce qu’il n’y ait qu’une partie de la mine qui entre en contact avec le papier.

On peut texturer et ainsi rendre compte des volumes et des ombres : traits plus épais, quadrillages, hachures plus ou moins serrées etc . J’utilise peu ces techniques car je mets plus de couleurs que d’encre.

Aquarelle

Ciel : mouillé sur mouillé

Murs : sur papier sec et ensuite en humide . A vous de choisir le rendu de mur en pierre qui vous plait : juste souligner ou renforcer les pierres dessinées au feutre, suggérer des pierres, ou peindre minutieusement les pierres 🙂

Toits : ils sont a priori en ardoise. J’ai commencé par une mise en couleurs avec du violet ( bleu + rouge/rose) auquel j’ajoute ensuite de la terre de Sienne brûlée. J’ajuste ensuite avec du bleu d’outremer.

Attention à la perspective : si vous peignez en suggérant les tuiles de la toiture ou les pierres des murs, il faut penser à peindre en suivant la perspective. Pour vous aider, j’ai laissé les repères sur l’esquisse crayonnée.

Bocages : on les suggère avec la pointe du pinceau

 

2 Responses

  1. Aurore dit :

    Encrer ses dessins donne une autre vision du dessin. Pour ma part, ça me permet de masquer quelques imperfections en donnant un style croquis urbain.

    • sissil dit :

      oui, c’est un autre style , moins formel peut être que la peinture seule 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *