Sissil Vehr Arts

Aquarelle : Mont Saint Michel

Aquarelle : Mont Saint Michel

Aquarelle : Mont Saint Michel

Cela faisait un petit moment que je projetais de peindre à l’aquarelle le Mont Saint Michel.

J’ai choisi de le peindre à marée haute , gardant l’inspiration et l’envie de le peindre à marée basse 🙂

Matériel

Peinture utilisée Winsor et Newton / Sennelier :


Terre de sienne naturelle , Jaune Sennelier
Bleu de cobalt Sennelier, Bleu outremer français
Rose garance, Terre de sienne brûlée

Pinceaux

Rond 10, 6 et 2

Plat 25mm

Papier

Aquarelle Fontaine de Clairefontaine Grain Fin 300g/m²) 36×48 cm

Réalisation de l’aquarelle : Mont saint Michel

Etape 1 : le ciel

Technique utilisée : mouillé sur mouillé

Je vous conseille de protéger la délimitation du ciel et de la mer ( ligne d’horizon ) avec du ruban de masquage ou du washi tape. Mais, vous pouvez également protéger avec du liquide de masquage.

Cette aquarelle du Mont saint Michel utilise 2 bleus, 2 jaunes et 2 rouges. Pour que cela soit plus facile, je vous ai mis la photo de la palette que j’ai utilisée pour le ciel.

mont st michel palette ciel
mont st michel palette ciel

Pourquoi y-a-t-il 3 emplacements avec un mélange de rose et de bleu ?

Tout simplement car le mélange de ces 2 couleurs est différent :

le premier en haut à gauche et celui de la 2 rangée : il y a autant de bleu que de rose dans l’un que dans l’autre ; mais celui du haut contient plus de pigments

Quant au 3ème ( en haut à droite ) : il y a plus de rose que de bleu

Etape 2 : Le Mont saint Michel

On peut commencer à peindre le Mont Saint Michel proprement dit à partir du moment où la partie « Ciel » de l’aquarelle est sèche.

En fait, il ne s’agit pas de peindre le Mont de façon détaillée et précise. On est loin et en plus, le jour baisse puisqu’on est au couchant. par contre, il y a encore trop de lumière pour ne peindre que sa silhouette.

Technique utilisée : Peinture sur papier sec

J’ai peint une silhouette proche de la réalité en ce qui concerne l’abbaye : c’est ce qui donne son identité et son charme à l’ensemble. Ce sont aussi les bâtiments les plus imposants donc ceux qui se voient le mieux /)

Toutefois, j’avoue que j’ai peint les maisons selon mon inspiration du moment en essayant de respecter à peu près l’allure de l’ensemble.

Voici la palette utilisée :

mont st michel palette mont et bâti
mont st michel palette mont et bâti

Mélange de gauche : le bleu est dominant dans le mélange

Au centre : bleu + rose à part égale auxquels on ajoute une pointe de Terre de Sienne

à droite : le rose est dominant dans le mélange

Etape 3 : La mer et les reflets

Technique utilisée : mouillé sur mouillé pour la mer , humide et sec pour le mont.

Voici la palette utilisée :

mont st michel palette mer reflets
mont st michel palette mer reflets

1ère ligne du haut : plus de rose que de bleu

2ème ligne en partant de la gauche : plus de rose que de Terre de Sienne . Pour l’emplacement à gauche : plus de terre de sienne naturelle que de rose

ligne du bas ( de gauche à droite ;

rose et bleu (plus de bleu que de rose) + terre de Sienne brûlée

Rose et bleu avec légèrement plus de bleu

rose et bleu + terre de Sienne brûlée et de rose ( plus de Terre de Sienne brûlée) d’où ce marron « rouge »

rose + terre de sienne naturelle (dominant ) + une pointe de bleu

 

2 Responses

  1. Michel Penarroyas dit :

    Bravo c’est super beau MERCI pour tant de beauté.

    • sissil dit :

      Merci beaucoup Michel 🙂 A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *