Sissil Vehr Arts

Aquarelle : Fleurs blanches

Aquarelle : Fleurs blanches

Aquarelle : Marguerites

Comment peindre à l’aquarelle , des fleurs blanches ? Cela parait de prime abord, un peu compliqué puisqu’à l’aquarelle, on ne peint pas le blanc 😉.

Je vous propose 2 aquarelles de fleurs blanches avec leur points communs mais aussi leurs différences.

Commençons par les Marguerites.

Matériel

Peinture Winsor&Newton

Rouge de quinacridone

Jaune de cadmium

Bleu de Prusse

Terre d’ombre naturelle ( ou marron)

Pinceaux

Ronds 10, 6 et 1 ( ou rigger)

Liquide de masquage

Papier

Fontaine de Clairefontaine , Grain fin, 300g/m², 24x30cm

Réalisation à l’aquarelle de fleurs blanches : Marguerites

Préparation et esquisse

Une fois votre esquisse réalisée, il faut estomper vos traits sinon ils verront une fois la fleur peinte. Ensuite, il faut protéger les pétales et le coeur avec du liquide de masquage.

L’arrière plan

Il se peint en mouillé sur mouillé; On commence par le ciel. J’ai mis un peu de rouge très pâle en bas du ciel . J’ai ensuite mis en couleur la végétation en alternant du jaune, pour suggérer d’autres fleurs, et du vert clair ( jaune + bleu).

Pensez à incliner la feuille vers vous de façon à ce que le vert ne monte par vers le ciel.

Laissez sécher.

Les fleurs blanches

J’ai commencé par le coeur : vert clair, puis rouge en laissant la partie haute gauche du coeur plus claire car la lumière vient de la gauche. Ensuite, on ajoute un « point » avec du bleu pour indiquer le centre du coeur. Enfin, j’ai monté les valeurs en fonçant le vert et le rouge du centre vers la droite et le bas du coeur.

Tant que le coeur est humide, j’ai ajouté du gris très clair, c’est-à-dire, très dilué, sur la base des pétales de droite afin de suggérer l’ombre du coeur.

Le gris s’obtient ainsi : mélanger un peu de bleu avec un peu de rouge ( plus de bleu que de rouge) ; ajouter ensuite très peu de jaune ; équilibrer la couleur si besoin en ajoutant un peu de bleu et/ ou de jaune jusqu’à obtenir la nuance de gris qui vous convienne.

Commencer ensuite à peindre les pétales avec le gris : on peint soit les veines de la fleur, soit l’ombre d’un pétale sur un autre. Il faut éviter de tracer toutes les veines dans leur intégralité ; de même , il faut éviter de tracer un trait pour séparer chaque pétale d’un autre. On estompe le trait ou la bordure de l’ombre posée , avec un pinceau propre essoré.

On peut être amené à modifier la forme d’un pétale , ou à ajouter une séparation de pétales en utilisant le vert. dans ce cas, il faut juste veiller à estomper la base du vert ajouté afin d’éviter d’avoir une démarcation nette.

Pour finir, on continue le coeur en ajoutant des points avec de la peinture très, très peu diluée : jaune, puis vert, rouge. On termine avec du jaune en prenant la peinture directement dans le tube . Veillez à ce que votre pinceau soit propre avant de le mettre dans le tube

Végétation et arrière plan

Une fois les fleurs sèches, il reste à peindre les tiges et à terminer l’arrière plan. Pour cela, j’ai peint d’abord les tiges, puis j’ai humidifié au pinceau, partie par partie en ajoutant ensuite du vert , et par endroits du jaune. On peut aussi suggérer des feuilles ou d’autres éléments végétaux.

Aquarelle : Fleurs blanches

Matériel

Peinture Winsor&Newton/ Sennelier

Rouge de quinacridone

Jaune de cadium, Terre de Sienne naturelle

Bleu de Prusse

Vert olive, Vert pérylène

Pinceaux

Ronds 10, 4 et 1

Autres

Liquide de masquage

Facultatif : Medium de granulation , bâton de cire

Blanc de titane ou gouache blanche

Papier

Fontaine de Clairefontaine , Grain fin, 300g/m², 24x30cm

Réalisation de l’aquarelle : Fleurs blanches

Préparation et esquisse

Après avoir réalisé l’esquisse, il faut protéger les fleurs avec du liquide de masquage. Si vous avez de la cire, vous pouvez l’utiliser pour réserver un côté de la tige.

Sinon , pas de souci : soit vous utilisez du liquide de masquage, soit vous mettrez une couleur claire 🙂

Arrière plan

Ensuite, on commence par l’arrière plan en déposant 3 couleurs : rouge, jaune de cadmium et bleu.

Technique : mouillé sur mouillé

Pinceau rond N°10

Végétation

Une fois le fonds sec, on peint et / ou suggère la végétation : tiges , feuilles …

Couleurs utilisées : vert , jaune et bleu

Fleurs

Couleurs utilisées : violet / mauve ( = rouge + bleu) , vert, jaune

Pinceaux ronds N° 4 et 1

https://youtu.be/86vycJ-8dU4

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.