Sissil Vehr Arts

Aquarelle : Fantaisie en forêt

Aquarelle : Fantaisie en forêt

Aquarelle : Fantaisie en forêt

Pour cette aquarelle « Fantaisie en forêt » je vous invite à retrouver votre âme d’enfant.

En effet, on va peindre la maison d’un habitant magique de la forêt : fée, lutin … Vous pouvez aussi choisir de peindre un champignon « normal » 🙂

Matériel pour l’aquarelle : Fantaisie en forêt

Peinture Winsor&Newton, Sennelier

Alizarine crimson, Rouge Sennelier

Bleu outremer, Violet Winsor

Terre de Sienne naturelle, Jaune sennelier

Vert olive, Marron ( ou encre noisette)

Pinceaux

Rond : 8 et 2

Eponge naturelle

Autres :

Pipette, film plastique

Liquide de masquage

Papier Aquarelle Fontaine de Clairefontaine (Grain Fin 300g/m²)

Réaliser l’arrière plan de l’aquarelle : Fantaisie en forêt

D’abord, cet arrière plan est réalisable par toutes et tous, même si vous êtes débutant. On travaille véritablement dans le mouillé : il faudra bien fixer votre feuille avec du ruban de masquage ou utiliser un bloc pré encollé; dans le cas contraire, votre papier va gondoler, s’enrouler et vous aurez des difficultés à l’utiliser.

Consistance de la peinture

La peinture doit être liquide mais ni trop dense , ni trop claire. Si vous avez lu et regardé le tutoriel précédent « Amanites« , la peinture pour cette aquarelle ci est plus diluée, moins épaisse que pour Amanites.

Après, il faut avoir à l’esprit que plus vous ajoutez de l’eau à la peinture, plus vos couleurs seront claires une fois sèches. Pour cette aquarelle, j’ai voulu des couleurs plus fondues pour un arrière plan plus « doux » qui crée une atmosphère de fantaisie, presque magique

Quelles couleurs choisir ?

Je vous propose des couleurs qui ensemble créent une harmonie? Toutefois, il se peut qu’elles ne vous plaisent pas ou que vous n’ayez pas une de celles que j’ai choisies.

Si tel est le cas , pas de panique ! Première chose : mettez devant vous les couleurs que vous possédez et qui vous plaisent.

Ensuite, sélectionnez en quelques unes qui vous plaisent pour peindre votre vision d’un sous bois : par exemple, pour une vision réaliste , vous prendrez les Terres de Sienne naturelle et brûlée, un vert olive, un peu de bleu et du marron ; d’humeur plus fantaisiste, vous utilisez un rose , un orange et / ou du violet etc

Deuxième point : avant de commencer à peindre, prenez une feuille de brouillon. Après l’avoir mouillée, déposez y un peu des couleurs que vous avez choisies. Observez comment ces couleurs se diffusent , comment elles se mélangent. Les nouvelles nuances obtenues sont-elles harmonieuses ? vous plaisent-elles ? Dans le cas contraire, il vous faudra modifier votre combinaison de couleurs

Réaliser l’arrière plan

Une fois votre papier bien mouillé, déposez votre peinture, couleur par couleur sans chercher à mélanger les couleurs entre elles. Gardez une partie de la feuille blanche en évitant d’y déposer de la peinture. Ce sera votre source de lumière.

Ensuite ajoutez un peu d’eau, quelques gouttes ou un filet selon votre choix, avec une pipette. Puis, inclinez votre papier dans différentes directions selon les motifs que vous voulez créer. Vous pouvez ajouter de la couleur. Vous pouvez aussi, même si je ne l’ai pas fait, ajouter quelques grains de sel : ils créeront aussi de la texture.

Important : avec cette technique, il ne faut pas essayer de peindre quelque chose de précis. On est là pour poser les couleurs, créer une ambiance.

Quand vous êtes satisfait(e) de la partie inférieure, déposez du film plastique froissé. Surtout laisser bien sécher

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.